Non classé

Samsung et Apple : Les PDG ont accepté de se rencontrer en vue d’une tentative de règlement à l’amiable

Je reprends cet article, qui est extrait du site clubic.pro.com 
et rédigé par Audrey Oeillet le 09/01/2014.
Les PDG de Samsung et Apple ont accepté de se rencontrer en vue d’une tentative de règlement à l’amiable, le 19 février prochain. La fin de la guerre entre les deux entreprises pourrait bien être en vue.

Apple Samsung

Déjà évoquée en début d’année par le site Korea Times, la perspective d’un accord à l’amiable entre Samsung et Apple semble se confirmer après l’annonce, mercredi, d’une rencontre programmée le 19 février prochain. Dans un document remis cette semaine à la justice californienne, les deux sociétés expliquent que leurs dirigeants se sont déjà rencontrés lundi, pour discuter des possibilités qui permettraient de régler leurs différends.

Les deux firmes, en guerre devant les tribunaux du monde entier depuis avril 2011, ont ainsi accepté de participer à une réunion de médiation qui sera gérée par un magistrat ayant de l’expérience dans la médiation de conflits très médiatisés. Les deux dirigeants de la firme, ainsi que trois à quatre juristes seront conviés à la rencontre.

Cette médiation est réalisée à la demande du tribunal fédéral de Californie, pour tenter de régler à l’amiable les litiges entre les deux entreprises avant la tenue d’un nouveau procès, programmé en mars. Ce n’est pas la première fois que les dirigeants de Samsung et d’Apple se rencontrent, mais chaque tentative s’était juste-là soldée par un échec. Depuis le début de l’année, il semble qu’un élan de bonne volonté soit perçu par les sources proches du conflit, ce qui laisse penser que les discussions pourraient enfin aboutir. Réponse fin février.


Au sujet de Pierre GERARDIN

Médiateur certifié CCI Bordeaux. Indépendant, neutre et impartial (formation CMAP). Mes clients entrepreneurs en Aquitaine ont un Litige Commercial (client/fournisseur biens ou services, franchiseur/franchisé, propriétaire de marque/titulaire de licence, conflit d’associés) et ne veulent pas -ou ne veulent plus- faire un Procès. Je les aide à construire, en pleine confidentialité, rapidement, à un coût maîtrisé, un Accord Amiable exécutoire qui respecte les besoins et les intérêts de chacun tout en préservant les relations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *